Comment jouer du Kalimba ?

Comment jouer du Kalimba ?

Le kalimba, également connu sous le nom de piano à pouces, est un instrument de musique africain populaire. Facile à apprendre et agréable à jouer, le kalimba est un choix idéal pour les débutants qui souhaitent se lancer dans la musique. Dans cet article, nous vous expliquerons comment jouer du kalimba et vous donnerons des conseils pour progresser rapidement.

Comprendre le fonctionnement du kalimba

Le kalimba est composé d’une planche en bois surmontée de lames métalliques de différentes longueurs et épaisseurs. Chaque lame produit une note spécifique lorsqu’elle est pincée avec les pouces. La disposition des lames varie selon les modèles, mais généralement, les notes sont organisées de manière à former une échelle diatonique.

Choisir le bon kalimba pour débuter

Pour commencer à jouer du kalimba, il est essentiel de choisir un modèle adapté à vos besoins et à votre niveau. Les kalimbas les plus couramment utilisés par les débutants sont ceux à 10 ou 17 lames :

  • Un kalimba à 10 lames offre une gamme limitée de notes, ce qui peut être suffisant pour apprendre les bases et jouer des mélodies simples.
  • Un kalimba à 17 lames permet de jouer avec une plus grande variété de notes et offre davantage de possibilités musicales.

Il existe également des kalimbas avec un plus grand nombre de lames, qui permettent d’élargir encore davantage la gamme et d’accéder à des techniques avancées. Toutefois, ces kalimbas sont généralement réservés aux musiciens expérimentés.

Apprendre à tenir le kalimba

Pour jouer du kalimba, il faut savoir le tenir correctement. Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Tenez le kalimba avec les deux mains, en plaçant vos pouces sur les côtés et vos autres doigts à l’arrière de l’instrument.
  2. Positionnez vos pouces de manière à ce qu’ils puissent pincer facilement les lames métalliques.
  3. Assurez-vous que votre prise soit confortable et naturelle, afin de ne pas fatiguer vos mains lors de longues sessions de jeu.

Connaître les notes de base

Avant de commencer à jouer des mélodies, il est important de connaître les notes produites par chaque lame. Sur un kalimba standard, les notes sont généralement indiquées par des lettres gravées ou peintes à proximité des lames. Si votre kalimba n’a pas de marquage, vous pouvez utiliser des autocollants pour identifier les notes et faciliter votre apprentissage.

Se familiariser avec l’échelle diatonique

La plupart des kalimbas sont accordés en échelle diatonique, ce qui signifie qu’ils sont capables de jouer les notes d’une gamme majeure ou mineure sans altérations. Pour vous familiariser avec ces notes, n’hésitez pas à expérimenter et à jouer des gammes sur votre kalimba :

  1. Commencez par pincer la lame la plus courte (note la plus aiguë) jusqu’à la lame la plus longue (note la plus grave).
  2. Faites ensuite l’inverse, en partant de la lame la plus longue vers la lame la plus courte.

Cet exercice simple vous permettra de développer votre oreille musicale et de mieux comprendre le fonctionnement du kalimba.

Apprendre à jouer des mélodies simples

Une fois que vous avez acquis une certaine aisance avec les notes de base, vous pouvez commencer à jouer des mélodies simples. De nombreux morceaux peuvent être adaptés au kalimba, même si leur version originale ne comporte pas cet instrument. Vous pouvez également trouver des partitions spécifiquement conçues pour le kalimba, qui vous indiqueront quelles lames pincer pour jouer chaque note.

Développer sa technique

Pour progresser rapidement, il est essentiel de travailler régulièrement sa technique. Voici quelques exercices pour améliorer votre agilité et votre précision :

  • Jouez des gammes en montant et descendant, en essayant d’être le plus régulier possible.
  • Enchaînez plusieurs notes consécutives en pincant les lames rapidement et avec précision.
  • Alternez entre des notes aiguës et graves pour développer votre coordination et votre sens du rythme.

Explorer des techniques avancées

Une fois que vous maîtrisez les bases, il est temps d’explorer des techniques plus avancées qui enrichiront votre jeu :

  • Le glissando : consiste à faire glisser le pouce sur plusieurs lames, créant ainsi un effet de liaison entre les notes.
  • Le vibrato : en faisant légèrement vibrer la lame après l’avoir pincée, on ajoute une modulation de hauteur à la note produite.
  • L’accord : en pincant simultanément deux ou plusieurs lames, on crée des harmonies et des textures sonores riches.

En expérimentant ces techniques et en les intégrant à votre jeu, vous développerez votre propre style et pourrez créer des mélodies toujours plus intéressantes et variées.

Jouer du kalimba est une expérience musicale enrichissante, accessible même aux débutants. En suivant les conseils et les étapes décrites dans cet article, vous serez en mesure de commencer à jouer vos premières mélodies et de progresser rapidement sur cet instrument fascinant. N’hésitez pas à explorer de nouvelles techniques et à expérimenter pour trouver votre propre voie dans l’univers du kalimba.




Surtout ne faites pas d’erreur avant d’acheter votre premier piano à pouces et lisez notre tutoriel qui vous aidera à choisir la marque du futur kalimba que vous allez vous offrir. Un guide indispensable pour tout nouveau joueur de cet instrument de musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *